11 novembre : Cérémonie du Souvenir au Cimetière militaire français

L’ambassade de France a organisé ce 11 novembre la traditionnelle cérémonie du souvenir au Cimetière militaire français de Belgrade qui abrite les dépouilles de 375 militaires tués pendant la Première Guerre mondiale.

JPEG - 69.7 ko
JPEG - 222.1 ko

Après les hymnes nationaux chantés par les enfants de la chorale de l’Ecole française de Belgrade, l’ambassadeur s’est référée à la présence de l’ambassadeur d’Allemagne et d’élèves de l’Ecole allemande : « Ensemble, nous témoignons que les rivalités d’hier peuvent être surmontées pour aborder l’avenir.Ce témoignage, a-t-elle poursuivi, est particulièrement significatif ici, à Belgrade, alors que la Serbie s’est engagée sur la voie de la réconciliation avec ses voisins. Nous avons appris de l’histoire qu’une fois que les armes se sont tues, commence un autre défi, qui est de construire la paix. De la part de chacun des adversaires d’hier qui doivent devenir les partenaires de demain, cela demande du courage, de la persévérance, et le respect de l’autre ».

JPEG - 206 ko
JPEG - 222.2 ko

L’ambassadeur a également souligné que le soutien militaire français apporté par la France à la Serbie avait débuté exactement 100 ans auparavant, dès novembre 1914. Cette fraternité d’armes passée s’écrit aujourd’hui au présent, par les échanges (3élèves-officiers de l’Ecole Spéciale Militaire de Saint-Cyr et deux de l’Ecole Navale réalisent leur semestre international à Belgrade alors qu’une cadette de l’Académie militaire serbe participait au même moment à la cérémonie du 11 novembre à Paris, Place de l’Etoile) et la participation de militaires serbes à des opérations extérieures de l’Union européenne.
La cérémonie a également été l’occasion de rendre un hommage aux sept soldats français tombés cette année, au Mali et en République Centrafricaine.

Les deux ambassadeurs de France et d’Allemagne ont déposé ensemble leurs gerbes, suivis par le Secrétaire d’Etat aux anciens combattants, M. Dragan Popović, une délégation du ministère de la défense menée par le général de brigade Stanko Vasiljević, la ville de Belgrade représentée par M. Dragomir Petronijević. De nombreux Ambassadeurs ou leurs représentants ainsi que plusieurs associations du souvenir des guerres de libération de la Serbie se sont associés à l’hommage rendus aux soldats du Front d’Orient en déposant à leur tour une gerbe devant le monument aux morts.
Cette cérémonie rehaussée par les prestations de la chorale de l’Ecole Française de Belgrade a attiré de nombreux compatriotes. A l’issue une réception à la résidence rassemblait l’ensemble des participants.

JPEG - 222.2 ko
JPEG - 222.5 ko
JPEG - 219.3 ko

Dernière modification : 19/01/2015

Haut de page