COP 21 : Journée du mardi 8 décembre [sr]

Les groupes de pays campent sur leurs positions, à la veille de la clôture. Les débats portent à présent principalement sur l’objectif, la clause de révision, les engagements avant 2020, et la question des financements.

PNG

L’Union européenne s’est rapprochée mercredi des 79 pays ACP (Afrique, Caraïbes, Pacifique) pour joindre leurs forces et défendre des objectifs communs : un accord légalement contraignant, un objectif à long terme cohérent avec les analyses scientifiques, un mécanisme de suivi transparent et fiable, un bilan et une révision à la hausse du mécanisme tous les 5 ans. Le 11ème fonds de développement pour les ACP, qui vient d’être signé, consacre 475 M€ à la lutte contre le changement climatique d’ici 2020.
De leur côté, les BRICS et les Africains ont insisté sur l’objectif des 100 Mds $ de financement, dont ils font une condition pour signer l’accord, tout en contestant le mode de comptabilité retenu par l’OCDE. Les responsables africains ont adressé au président de la République française, M. François Hollande, une lettre faisant la liste de leurs demandes.

Les négociateurs français restent optimistes : « cela a beaucoup avancé, il y a un esprit de compromis » note l’ambassadrice pour le climat Laurence Tubiana.

PNG
©PHOTOPQR/OUEST FRANCE

Dernière modification : 09/12/2015

Haut de page