Cérémonie commémorative à Zajecar (19 octobre 2017) [sr]

Le 19 octobre, une délégation de l’ambassade de France s’est rendue à Zajecar (Serbie orientale) à l’occasion de la cérémonie annuelle d’hommage aux soldats français qui ont péri lors des combats qui ont lieu dans la région à l’automne 1918.

JPEG

La journée a commencé par un entretien du Chargé d’affaires, M. Nicolas Faye, avec le maire de Zajecar, M. Bosko Nicic, qui a porté sur la situation socio-économique de la région, sur l’enseignement de la langue française, sur les projets d’activités commémoratives de 2018 et sur l’intention de la municipalité de rendre un hommage particulier au général Jouinot-Gambetta, commandant les troupes françaises qui ont libéré la ville le 19 octobre 1918.

JPEG

La délégation s’est rendue au cimetière militaire français pour une cérémonie d’hommage aux soldats qui ont péri lors des combats pour la libération de Zajecar. Après les hymnes nationaux français et serbe, M. Nicolas Faye, Chargé d’affaires, a déposé une gerbe au pied de la stèle portant les noms des 85 soldats français reposant dans le cimetière. Des gerbes ont aussi été déposées par M. Negovan Stanković, Secrétaire d’Etat aux anciens combattants, par le maire, par l’ambassadeur du Maroc, par les autorités militaires et par diverses associations d’anciens combattants.
La chorale de l’école primaire de Zajecar a ensuite très bien entonné le chant « Kreće se lađa francuska" qui rappelle l’aide apportée par la Marine française aux troupes et à la population serbe lors de l’évacuation vers Corfou en janvier 1916.

JPEG

La délégation de l’ambassade a ensuite participé à une cérémonie organisée par la municipalité au monument érigé en hommage aux soldats de la région tombés durant la Première Guerre balkanique (1912-1913) et la Première Guerre mondiale.

JPEG

La deuxième partie de la journée s’est déroulée selon un programme élaboré par les autorités municipales. La délégation a visité le musée de Zajecar où sont réunies les pièces les plus précieuses trouvées sur le site archéologique de Felix Romuliana situé une dizaine de km de la ville. Elle a ensuite bénéficié d’une visite guidée de ces vestiges qui ont été inscrits en 2007 sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.

Dernière modification : 30/10/2017

Haut de page