Décès de M. Dusan Batakovic [sr]

L’Ambassade de France à Belgrade a appris avec la plus grande tristesse le décès de M. Dusan Batakovic, grand diplomate, grand historien et ami de la France, avec qui cette Ambassade avait eu le privilège de travailler.

JPEG

L’Ambassade de France à Belgrade adresse ses condoléances les plus sincères à sa mère, ses enfants, sa famille et à ses proches, et leur exprime la sympathie des autorités et du peuple français.

Grand connaisseur de notre pays qu’il avait découvert pendant son enfance et maîtrisant la langue française avec aisance et subtilité, M. Batakovic avait noué des liens forts avec la France dès son parcours universitaire, lorsqu’il avait soutenu sa thèse de doctorat d’Histoire à l’Université Paris-Sorbonne, Paris IV. M. Batakovic était heureux d’avoir pu revenir plus tard en France, de 2009 à 2012, en tant qu’Ambassadeur de Serbie à Paris. Il avait alors continué à œuvrer à la promotion et à l’approfondissement de l’amitié franco-serbe.

Auteur ou directeur de rédaction de nombreux essais historiques, directeur de l’Institut des études balkaniques de Belgrade et membre de l’Académie mondiale des arts et des sciences, M. Batakovic s’était construit une solide réputation dans la communauté des historiens, comme spécialiste de l’histoire de la Serbie, du Kosovo et des Balkans depuis le 19ème siècle. La qualité de ses travaux lui avait valu d’être décoré des Palmes académiques en 2010, une distinction qui saluait également son attachement à la coopération scientifique en Europe du sud-est et avec la France.

M. Batakovic s’était tout spécialement intéressé aux relations politiques, économiques et culturelles franco-serbes, et ce, dès sa thèse de doctorat sur « la France et la formation de la démocratie parlementaire en Serbie (1830-1914) ». Il avait assuré la publication de ses ouvrages en français, permettant ainsi de mieux faire connaitre l’histoire de la Serbie au public francophone. Son ouvrage « La Serbie et la France : une alliance atypique », paru en 2010, fait toujours autorité sur le sujet et constitue une référence incontournable pour l’étude des relations franco-serbes.

M. Batakovic avait organisé plusieurs conférences et colloques en Serbie et en France, où il s’était exprimé sur l’histoire des relations franco-serbes, en partenariat avec des historiens français dont il était proche – à l’instar, notamment, de M. Georges-Henri Soutou et de M. Jean-Paul Bled.

Proche de l’Ambassade de France à Belgrade et de l’Institut français de Serbie, M. Batakovic a très souvent été associé à des conférences, à l’accueil de délégations officielles de haut niveau, ou encore à des promotions de livres, conférences et colloques. Ainsi, en liaison avec la Mission du Centenaire, M. Batakovic était encore en train de travailler à un projet de colloque historique sur la Première guerre mondiale, prévu à Belgrade en octobre 2017.

Avec la disparition de M. Dusan Batakovic, la France déplore la perte d’un grand ami, d’un illustre savant, d’une personne de grande valeur humaine et d’un artisan dévoué, sincère et sans complaisance de l’amitié franco-serbe.

Dernière modification : 28/06/2017

Haut de page