Des historiens français à la conférence sur le Front de Salonique [sr]

Dans le cadre du projet « Analyse historique comparative du front de Salonique, 1916-1918 » organisé par l’Académie militaire de Serbie, une délégation d’historiens français a participé à la conférence historique qui s’est tenue à Belgrade les 5 et 6 novembre 2018. Cette délégation était composée des spécialistes suivants :

JPEG

  • M. Frédéric Dessberg, agrégé et docteur en histoire, maître de conférences en histoire contemporaine à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et directeur du pôle « Défense et sécurité européennes » du Centre de recherche des Ecoles de Saint-Cyr Coëtquidan ;
  • Lieutenant-colonel Vincent Arbarétier, membre du Service Historique de la Défense (SHD) de Vincennes ; et
  • Capitaine Benoît Bodart, professeur d’histoire aux Ecoles de Saint-Cyr Coëtquidan.

JPEG

Comme leurs collègues serbes et étrangers, ces historiens ont prononcé des conférences sur des thèmes comme la situation géostratégique des Balkans à la veille de la Première guerre mondiale, la vie quotidienne des soldats sur le front et à l’arrière, la représentation du Front d’Orient en Occident et sa réalité, les difficultés du combat en zone montagneuse…

Lors de la séance d’ouverture, en présence du ministre de la Défense Aleksandar Vulin, l’ambassadeur Frédéric Mondoloni a rappelé que l’amitié franco-serbe s’était avant tout forgée sur les champs de bataille du front de Salonique. Il a souligné que, toujours vivace malgré les vicissitudes historiques, cette relation particulière était illustrée de nos jours par la coopération des militaires français et serbes sur les théâtres des opérations de maintien de la paix.

JPEG

Il a énuméré les nombreuses activités commémoratives organisées en Serbie en cette dernière année du centenaire, dont l’exposition de l’Institut français de Serbie, la mise en place de la locomotive Péchot-Bourdon de Pozega devant l’Hôtel des Invalides et l’inauguration du monument de reconnaissance à la France lors de la visite du président Emmanuel Macron début décembre à Belgrade.

JPEG JPEG

L’ambassadeur a enfin souligné l’importance de maintenir la paix sur notre continent si meurtri par les deux guerres mondiales et a exprimé sa satisfaction quant à la visite du président Aleksandar Vucic à Paris pour le Forum de la Paix, du 11 au 13 novembre 2018.

Dernière modification : 07/11/2018

Haut de page