Francophonie économique : stratégie langue française au service des entreprises [sr]

L’objectif des tables rondes était de réfléchir entre professionnels sur l’intérêt des entreprises à développer une stratégie linguistique pour s’ouvrir aux marchés francophones. Des entreprises serbes et françaises sont venues témoigner de leurs expériences : recrutement de francophones, formation interculturelle en vue de faciliter l’interrelation, développement de compétences pragmatiques, formations individuelles ou collectives… les besoins des entreprises différent et appellent des réponses différentes. L’Institut français de Serbie, la Chambre de commerce et d’industrie France-Serbie et le Belgian Serbian Business Association (Club d’affaires belge) ont présenté leurs solutions pour répondre aux besoins des entreprises, en écho avec l’exposé de Danijel Živković, Docteur en sciences du langage qui a présenté la démarche du Français sur Objectif Spécifique (dite FOS) : partir des besoins des entreprises pour concevoir des formations en langue/culture adaptées. Les échanges ont mis en avant la nécessité pour les professionnels d’être formés non seulement à la langue française, une langue adaptée aux situations professionnelles qu’ils rencontrent, mais également à interagir dans des contextes interculturels particuliers : culture de l’entreprise mère, culture de l’entreprise du partenaire, habitudes relationnelles et culturelles du partenaire ; des formations que l’Institut français de Serbie est en mesure de concevoir en partenariat avec les entreprises. En ouverture de la table ronde organisée à Belgrade le 23 mars, l’ambassadeur de France avait rappelé les perspectives d’évolution du marché francophone : 274 millions de locuteurs, représentant aujourd’hui 16% du PIB mondial, qui devrait atteindre 750 millions en 2050. La Francophonie politique, économique et linguistique progresse : investir dans l’apprentissage du français est bel et bien un choix d’avenir.

JPEG
JPEG
JPEG

Dernière modification : 29/03/2016

Haut de page