Hommage à Charles Aznavour [sr]

Hommage de Mme Françoise Nyssen, ministre de la Culture, à Charles Aznavour

1er octobre 2018, Paris

JPEG

Venu d’ailleurs, Charles Aznavour a si bien, pendant plus d’un demi-siècle, incarné ce qu’est la France.

Il chantait l’amour, le temps qui passe, les joies et les déceptions d’une vie, ses instants heureux, une douce mélancolie. Un des plus grands noms de la chanson française vient de nous quitter, un artiste connu, admiré, aimé dans le monde entier.
Au cours de sa longue et magnifique carrière, Charles Aznavour a composé plus de mille chansons : « La Bohème », « Hier encore », « For me Formidable », « Comme ils disent », « Emmenez-moi » et tant d’autres succès.

L’auteur - compositeur pouvait compter, pour défendre ses créations, sur une voix qui, dès les premières notes, savait séduire et captiver son auditoire. Aznavour était aussi un extraordinaire interprète de ses propres chansons, qu’il savait jouer, dans tous les sens du terme, avec un incomparable pouvoir de conviction. On retrouvait derrière le micro le grand acteur qu’il avait été aussi, dans quelque soixante films sous la direction des meilleurs réalisateurs de son temps, de Cocteau à Chabrol, sans oublier Truffaut.

Ambassadeur et représentant permanent de l’Arménie auprès de l’ONU, Charles Aznavour était un homme de bonne volonté, un homme généreux, un homme fidèle à ses origines. Ayant beaucoup reçu de la vie, il avait toujours eu à cœur de donner à son tour.

La France perd Aznavour, un de ses plus grands poètes, une véritable légende qui a traversé les frontières et les époques.

Les Français perdent Charles, un visage familier qui les a emmenés pendant plus de 70 années au pays de ses grandes chansons.

J’adresse toutes mes pensées à sa famille et à ses proches.

Sur le site du Ministère de la Culture

Dernière modification : 01/10/2018

Haut de page