L’Ambassadeur met à l’honneur le 57ème Salon d’Octobre et les œuvres de l’artiste TKV [sr]

Le 13 septembre, l’Ambassadeur Mondoloni a invité à la Résidence de l’Ambassade de France les artistes mis à l’honneur par le 57ème Salon d’Octobre et, notamment, Madame Danielle Kvaran, Monsieur Gunnar B. Kvaran, Marie-Ange Guilleminot, Fabrice Hyber, Marguerite Humeau, Elika Hedayat, Vladimir Velickovic et Erro. Il entendait ainsi saluer l’éclat de leur vision artistique, qui contribue à faire de ce Salon un événement qui compte, non seulement à Belgrade et en Serbie, mais qui permet aussi à la Serbie de rayonner à l’international.

Ces artistes avaient choisi de célébrer la diversité comme une « Merveilleuse cacophonie », pour célébrer l’importance d’être ouverts à la différence, à la diversité artistique, aux imaginaires, aux techniques etc. Des valeurs au cœur des enjeux portés par la France. La France a, en effet, inscrit la culture humaniste dans son code de l’éducation, pour aider les élèves à former leur jugement, leur goût et leur sensibilité.

Par ailleurs, la France fournit chaque année des bourses d’études à de jeunes artistes serbes pour qu’ils puissent aller en France enrichir leurs études artistiques de nouvelles influences. Les liens qu’ils y tissent jouent un rôle essentiel pour alimenter le dynamisme de la relation franco-serbe – et créer la possibilité que les œuvres qu’ils créeront en témoignent un jour.

L’ambassadeur a aussi salué la vitalité des nombreuses galeries d’art, et d’autres institutions comme le Musée des Arts africains qui accueillera dès le 18 octobre, en partenariat avec l’Institut Français, Massimissa Selmani, la Matica Srpska à Novi Sad – avec laquelle l’Ambassade coopère beaucoup – ou le Musée d’Art contemporain de Voïvodine où une exposition franco-serbe de street-art a été inaugurée la semaine du 3 septembre 2018.

Durant cette réception du 13 septembre, l’Ambassadeur a également souhaité exposer à la Résidence l’artiste TKV, « street-artist » belgradoise qui travaille sur toile, bois ou papier. Accueillie en décembre 2017 pour une exposition à l’Institut Français de Serbie, elle a participé à l’exposition récemment inaugurée à Novi Sad. Elle a ainsi confié quelques une de ses œuvres pour une année à l’Ambassade. TKV sera enfin invitée à la galerie Lithium pour une exposition personnelle en 2019.

Dernière modification : 14/09/2018

Haut de page