L’ambassadeur a été reçu par le président de l’Assemblée nationale de Serbie (23.09.2022) [sr]

L’ambassadeur a rencontré le président de l’Assemblée nationale de Serbie pour évoquer les relations bilatérales, la situation en Ukraine et le dialogue entre Belgrade et Pristina (communiqué de l’ambassade)

Le président de l’Assemblée nationale de la République de Serbie, Vladimir Orlić, a reçu hier (vendredi 23 septembre 2022) l’ambassadeur Pierre Cochard. Tous deux sont convenus de la qualité de la relation bilatérale, fondée sur une histoire partagée et sur un dialogue de confiance au plus haut niveau. L’ambassadeur a confirmé le soutien de la France à la Serbie, mais aussi à toute la région des Balkans occidentaux, en matière d’intégration européenne.

En ce qui concerne la coopération parlementaire, M. Orlić a souligné qu’au sein de l’Assemblée nationale de la République de Serbie, fonctionnait traditionnellement le groupe parlementaire d’amitié avec la France, qui, lors de la précédente convocation, comptait près de 90 membres. Il s’est dit convaincu qu’un nouveau groupe serait rapidement formé.

L’ambassadeur de France s’est félicité de la reprise d’un débat démocratique au sein de l’Assemblée de Serbie. Il a appelé de ses vœux un renforcement de la coopération interparlementaire entre la France et la Serbie.

La coopération constante entre les deux pays se traduit, comme l’a souligné le président de l’Assemblée nationale, par de nombreux projets d’investissement conjoints qui contribuent grandement au progrès économique de notre pays, mais aussi de toute la région.

M. Orlić a rappelé la position de la Serbie, concernant l’intégrité territoriale de tous les pays L’Ambassadeur a estimé que rien ne devait faire obstacle à ce que la France, l’UE et la Serbie condamnent avec la même vigueur et la même clarté l’agression russe qui viole tous les principes du droit international et menace notre sécurité commune.

Concernant le dialogue entre Belgrade et Pristina, l’ambassadeur Cochard a déclaré que la France soutenait fermement sa poursuite et a souligné l’importance que les deux parties remplissent les obligations résultant des accords signés, y compris concernant la Communauté des communes serbes et que chacun s’engage résolument dans la résolution en suspens.

Dernière modification : 24/09/2022

Haut de page