La France et la ville de Belgrade s’activent à approfondir leurs partenariats [sr]

Le 20 mars 2018, M. Goran Vesic, directeur général des services de la ville de Belgrade, a accueilli l’Ambassadeur de France, M. Frédéric Mondoloni, à la mairie de Belgrade. Il s’agissait d’échanger sur les principaux dossiers de coopération entre la Ville de Belgrade d’une part et l’Ambassade et l’Institut français d’autre part – tout spécialement en matière économique, culturelle et académique.

JPEG

L’Ambassadeur a réaffirmé sa volonté de voir les relations bilatérales s’approfondir, tout spécialement à la faveur des commémorations de la fin de la Première guerre mondiale, que l’Ambassade entendait commémorer en organisant une série d’évènements dont il avait présenté le contenu lors de sa conférence de presse du 16 mars. La restauration du Monument de reconnaissance à la France – cofinancée par les deux gouvernements – était un geste symbolique fort à cet égard. Par ailleurs, M. Mondoloni a espéré que les récents investissements de grands groupes français, comme suez pour la décharge de Vinca ou Vinci pour l’Aéroport Nikola Tesla, pourraient amorcer une coopération économique encore accrue. Il a enfin souligné la volonté de la France de faire monter ne puissance l’Ecole française pour en faire une école internationale à fort rayonnement à Belgrade.

JPEG

M. Vesic a fait part de sa volonté de voir la ville de Belgrade s’impliquer dans les commémorations de 1918, tout particulièrement en assurant l’achèvement en août de la Restauration du Monument de Reconnaissance à la France – propos également souligné par Mme Olivera Vuckovic, directeur de l’Institut pour la protection du patrimoine culturel de la ville de Belgrade. M. Vesic s’est dit satisfait que les entreprises françaises soient de plus en plus présentes à Belgrade et souligné que la valeur des investissements de Suez et Vinci à Belgrade dépasse 1,8 milliard d’euros. Il ajoutait en outre que le rôle de la France dans la conception du métro de Belgrade était très important. Il invitait dès lors les entreprises françaises à prendre part aux grands travaux planifiés pour l’avenir à Belgrade.

MM. Mondoloni et Vesic ont enfin constaté que la coopération entre la France et Belgrade dans le domaine de la culture était à la hausse : neuf artistes contemporains français participeront ainsi au Salon d’octobre 2018 tandis que le partenariat entre les quartiers de Montmartre et Skadarlija serait relancé par des événements organisés aussi bien à Belgrade qu’à Paris.

Dernière modification : 22/03/2018

Haut de page