La ministre des sports Laura Flessel à Belgrade [sr]

La ministre des sports, Mme Laura Flessel, s’est rendue en Serbie les 2 et 3 juin 2018 à l’invitation de son homologue serbe, M. Vanja Udovicic. Cette visite, qui s’est déroulé dans un climat de grande cordialité, a permis à la France et la Serbie de travailler à l’approfondissement de leur coopération sportive.

En effet, après un entretien entre les deux ministres, ceux-ci ont assisté à la signature d’un accord de coopération entre le Centre serbe pour le sport et la médecine du sport (SISSM) et l’Institut national du sport, de l’expertise et de la performance (INSEP ). Ce texte doit permettre aux deux instituts d’échanger de bonnes pratiques et retours d’expérience, et de faciliter les échanges d’athlètes de haut niveau entre la France et la Serbie.

Mme Flessel et M. Udovicic ont ensuite visité les locaux du SISSM, où la partie serbe a présenté à la ministre les infrastructures assurant la médecine du sport de haut niveau serbe. A cette occasion, Mme Flessel a salué les escrimeurs et escrimeuses serbe, à l’entrainement ce jour-là. La Fédération serbe d’escrime lui a alors offert une épée d’honneur, pour saluer sa visite et son palmarès sportif.

Les deux ministres se sont ensuite rendus au match amical de waterpolo féminin France-Serbie, afin d’y soutenir les équipes en présence. Le lendemain, ils ont assisté à la coupe du monde d’aviron, dans laquelle deux équipes féminines françaises étaient engagées et que la ministre a tenu a saluer après la compétition.

Cette visite a permis de resserrer un peu plus la coopération franco-serbe en matière de sport et de d’illustrer que l’amitié entre nos deux pays se manifeste également dans ce domaine. La ministre a d’ailleurs souhaité rappeler que la France et la Serbie étaient deux grandes nations du sport, où de nombreux talents s’illustraient. La ministre a enfin salué le travail de l’Ecole française de Belgrade en matière de sport, avec des scolarités adaptées pour les jeunes sportifs de haut niveau, ainsi que les initiatives de la Fondation Natasa Kovacevic, ainsi que cette jeune basketteuse revenue au sport de haut niveau après un accident grâce à un membre robotisé produit en France.

Dernière modification : 13/06/2018

Haut de page