Lancement du jumelage franco-serbe sur les finances publiques [sr]

La réunion de lancement du jumelage sur le développement du contrôle interne des finances publiques s’est tenue au Palais de Serbie le 14 mars 2018 en présence de M. Vujovic, Ministre des Finances de la République de Serbie, et de M. Fabrizi, Chef de la délégation de l’Union européenne à Belgrade. Le projet est mis en œuvre par le ministère de l’Economie et des Finances de la République française avec le soutien d’Expertise France.

Dans leur propos introductifs, le Ministre et le Chef de la délégation ont tous deux reconnu l’expertise de l’administration française en matière de contrôle interne, domaine clé pour une utilisation efficiente des ressources dans la mise en œuvre des politiques publiques.

M. Vujovic a rappelé le déplacement qu’il avait effectué à Paris en novembre 2017 dans le cadre du jumelage. Les entretiens qu’il avait eu au ministère de l’Economie et des Finances avaient permis de réaffirmer les principaux objectifs du jumelage qui vise à moderniser la gestion des finances publiques en Serbie, y compris dans le cadre des négociations du chapitre 32 « contrôle financier ».

M. Fabrizi a souligné qu’au-delà des aspects techniques, le contrôle interne des finances publiques nécessitait un engagement politique fort pour impliquer non seulement le ministère des Finances en chef de file mais aussi tous les autres ministères « dépensiers » et bénéficiaires de fonds publics.

Le partenaire serbe de ce jumelage et principal bénéficiaire est l’Unité d’harmonisation centrale (UHC) du ministère des Finances.

Le Chef de projet français est M. Stéphane Roudil (Inspecteur des finances, rapporteur général du Comité d’harmonisation de l’audit interne de l’Etat - CHAI). Le Conseiller chargé du jumelage résidant à Belgrade est M. Fabien Decker (Inspecteur divisionnaires des finances publiques - Direction générale des finances publiques). La cheffe de projet serbe est Mme Larisa Zdravkovic (Ministère des Finances – UHC).

Ce jumelage, financé à hauteur de 2 millions d’euros par l’Union européenne sur fonds de préadhésion, a démarré le 5 juin 2017. Les six premiers mois ont été consacrés au diagnostic afin d’avoir une vision claire de l’organisation actuelle de l’administration dans sa mission de contrôle des finances publiques, des rôles de chacun et des difficultés rencontrées. Dans l’année à venir et jusqu’en juin 2019, les parties prenantes au projet soutiendront l’amélioration et la modernisation de la gestion des finances publiques en Serbie par la mise en place de procédures de contrôle interne, conformes aux standards européens, à tous les niveaux de Gouvernement.

Dernière modification : 15/03/2018

Haut de page