Réduction des gaz à effet de serre

Le 3 septembre, s’est déroulée la conférence de clôture d’un jumelage sur la politique climatique, conduit par la France, avec la participation également d’experts allemands, autrichiens et slovènes, et financé sur les fonds européens de préadhésion.

Ce jumelage a permis à la Serbie de poser les bases essentielles pour la mise en place du système européen d’échanges de quota d’émissions de CO2. Il a également conduit à l’élaboration de la première loi « climat » serbe, que le gouvernement devrait adopter prochainement, comme l’a annoncé Mme Bogosavljevic-Boskovic, Ministre de l’agriculture et de la protection de l’environnement en Serbie, en ouverture de la rencontre.

A trois mois de la COP 21 qui se tiendra à Paris en décembre, tous les intervenants, dont la Ministre, le Représentant adjoint de l’Union européenne et bien sûr l’Ambassadeur de France, ont rappelé les enjeux de cette négociation pour notre avenir à tous et l’urgence d’agir pour limiter le réchauffement climatique.

L’Ambassadeur de France a souligné le rôle et la responsabilité des entreprises. Elle a évoqué la loi sur la transition énergétique pour une croissance verte récemment adoptée en France, qui montre que transition écologique et croissance économique ne s’opposent pas. Aujourd’hui, les grandes entreprises sont conscientes de leur intérêt de s’engager dans des pratiques de basse consommation de carbone et ont compris que la lutte contre le dérèglement climatique est source d’innovation et de compétitivité. L’Ambassadeur a qualifié ce changement d’attitude des entreprises de gage de succès des engagements pris dans l’accord qui sera conclu au cours de la COP21.

Dans ce contexte, l’ambassadeur a donc particulièrement salué la future loi sur le système d’échanges de quotas d’émissions de CO2 que va adopter la Serbie : en visant le suivi et la réduction des émissions de CO2 de la majeure partie des entreprises serbes, la loi va les inciter à prendre part, elles aussi, à la lutte contre le réchauffement climatique.

L’Ambassadeur a conclu en saluant à nouveau l’important travail accompli par la Serbie dans sa préparation à la COP 21 : la Serbie fait partie des 45 pays qui ont présenté à ce jour des engagements nationaux.

Veuillez trouver ci-joint le discours de Mme l’Ambassadeur :

PDF - 155.6 ko
(PDF - 155.6 ko)

Dernière modification : 04/09/2015

Haut de page