Redynamiser la recherche serbe

La France entend stimuler les échanges entre les établissements français et serbes-et-monténégrins de soins et de recherche afin de favoriser les transferts de compétences et de méthodologies de recherche.

La coopération française s’appuie sur un réseau relationnel traditionnellement très riche pour stimuler son action
en matière de recherche scientifique et tout particulièrement dans le domaine de la santé.

De nombreuses bourses ont été accordées par le gouvernement français à des praticiens et chercheurs serbes-et-monténégrins afin qu’ils puissent développer leurs compétences dans les établissements français.

A titre d’exemple, des bourses ont été accordées afin que des jeunes chercheurs puissent terminer leur thèse en France (thèse en pharmacologie menée par une chercheuse serbe-et-monténégrine à l’Université Strasbourg I Louis-Pasteur).

D’autres types de missions ont été également programmées, par exemple :

- mission du Docteur Pierre GRASSENS, chargé de recherche à l’INSERM (Hôpital Robert-Debré, Paris) en Neurologie pédiatrique, à la clinique pédiatrique de Belgrade

- financement d’un séjour scientifique d’un mois du Professeur Olga JOVANOVIC (médecin-pédiatre) au sein du service du Professeur Patrick NIAUDET à l’Hôpital Necker à Paris autour d’un projet de recherche commun relatif à la transplantation rénale chez l’enfant

- financement d’un séjour scientifique d’un mois du Docteur Milenko STOJKOVIC, ophtamologue et maître de conférence à la clinique ophtalmologique de la faculté de médecine de Belgrade, à l’Hôpital Pellegrin de Bordeaux.

Ce type de missions ou de séjours permettent de renouer ou d’alimenter des liens souvent anciens entre les laboratoires de recherche de nos deux pays autour de programmes communs.

Dernière modification : 28/06/2006

Haut de page