Service de sécurité intérieure [sr]

Le poste de chef du service de Sécurité intérieure est occupé par un commissaire divisionnaire de police, attaché de sécurité intérieure. Il est assisté d’un officier de liaison à dominante immigration.

L’attaché de Sécurité intérieure (ASI)

Conseiller de l’ambassadeur pour toutes les questions relatives à la sécurité intérieure ainsi que celles relevant des différents services du ministère de l’Intérieur, il anime et coordonne la coopération bilatérale de sécurité et de gouvernance ainsi que la coopération multilatérale, en particulier dans leurs aspects techniques, opérationnels et institutionnels. L’attaché de sécurité intérieure dispose du statut diplomatique et met en œuvre la coopération définie par le ministre de l’Intérieur en cohérence avec les orientations générales de notre politique extérieure. Interlocuteur privilégié des autorités de police, de gendarmerie ou de sécurité civile locales, l’ASI est, dans son poste à l’étranger, le représentant de l’ensemble du ministère de l’Intérieur. Il propose et met en œuvre des programmes de coopération, participe à la mission d’assistance à la communauté française résidente et contribue, par son action, à la sécurité intérieure de la France.

Les missions du service de Sécurité intérieure (SSI)

Compétent pour la Serbie et la Monténégro, l’ASI est secondé par un Officier de liaison et une assistante-interprète. Ses missions conduisent le service à développer les échanges d’informations opérationnelles avec la police du pays de résidence, notamment en ce qui concerne la criminalité internationale (immigration irrégulière, criminalité organisée, terrorisme, trafic de drogue, d’armes et d’êtres humains…). Il travaille en étroite coopération avec le Conseiller Militaire Technique en charge de la lutte contre les ALPC du Pôle de Belgrade et en soutien de la Magistrate de liaison dans le cadre de l’exécution de commissions rogatoires internationales. Il apporte également son concours à la promotion de l’industrie française dans le domaine des équipements de sécurité et prend part à la mission d’assistance à la communauté française résidente en lien étroit avec le Consulat. Par son action quotidienne ou dans la préparation d’accords de coopération bilatéraux ou multilatéraux, le SSI contribue directement à la sécurité intérieure de la France.

Un service qui relève de la direction de la Coopération internationale du ministère de l’Intérieur

Créée le 1 septembre 2010, la direction de la coopération internationale (DCI) est une direction commune à la police et à la gendarmerie nationales, qui rassemblant policiers et gendarmes, applique la stratégie internationale du ministère de l’intérieur. Ces policiers et gendarmes assurent, par leur présence au sein de leurs pays d’affectation, un réseau de coopération policière unique au monde tant par le nombre des postes ouverts que par le large champ d’action qu’ils couvrent.

Pour mieux contrer les diverses menaces qui prennent naissance hors de nos frontières comme le terrorisme, la criminalité organisée transnationale, les trafics de drogue ou d’armes, l’immigration irrégulière, la cybercriminalité, la coopération entre pays doit s’accentuer. Afin de mener à bien des coopérations tant bilatérales que multilatérales, la France peut s’appuyer sur son réseau des services de Sécurité intérieure déployé dans 74 ambassades. Ce réseau, composé de 300 policiers et gendarmes, couvre plus de 150 pays.

Œuvrant au développement de la coopération entre la France et leur pays d’affectation, les militaires et fonctionnaires français de la DCI ont en charge la protection des citoyens français expatriés ainsi que la protection des intérêts de la France. Leurs actions visent à un retour en sécurité intérieure.

Liens utiles

En France :
Ministère de l’intérieur

En Serbie :
Ministère de l’intérieur

Coordonnées :

Ambassade de France
Pariska 11
11 000 Belgrade
011/302 35 69
Courriel : sctip.belgrade-amba@diplomatie.gouv.fr

Dernière modification : 05/06/2020

Haut de page