Un policier serbe à l’honneur à l’Ambassade [sr]

Le 28 mars 2017, l’Ambassadeur de France en Serbie, Mme Christine Moro, a remis la Médaille d’honneur de la police française à l’inspecteur principal Milos Andjic. La cérémonie s’est déroulée en présence de la secrétaire d’Etat au ministère de l’Intérieur, Mme Biljana Popovic-Ivkovic.

Cette décoration, créée en 1903, vient récompenser les policiers ayant accompli une action d’éclat ou 20 ans de services irréprochables. Depuis 1996, elle peut être attribuée, à titre exceptionnel, aux policiers étrangers ayant rendu un service distingué.

JPEG

L’Ambassadeur a ainsi souligné que le commissaire principal Andjic, qui travaille à la direction de la coopération internationale du Ministère serbe de l’Intérieur depuis 2014, a joué un rôle important dans l’équipe de négociation de l’arrangement technique signé par la France et la Serbie pour créer une unité de renseignement bilatérale, chargée de lutter contre le trafic d’armes.

Mme Moro a relevé, notamment, que M. Andjic avait fait preuve d’une grande disponibilité et de professionnalisme pour finaliser le texte de l’accord et permettre son adoption, en septembre 2016, à l’occasion de la visite du Premier ministre Vucic à Paris. Cet arrangement bilatéral permettait désormais d’organiser plus efficacement la coopération policière franco-serbe dans la lutte contre le trafic d’armes. Un premier résultat a ainsi pu être atteint en février 2017, avec l’arrestation d’un groupe de trafiquants et une saisie d’armes.

La secrétaire d’Etat y a vu un signe de reconnaissance à l’égard des agents de police qui luttent contre les menaces de sécurité modernes, mais aussi un témoignage de l’amitié franco-serbe en matière policière. Elle s’est également réjouie de la qualité de la coopération entre la France et la Serbie dans la lutte contre le terrorisme et les trafics d’armes, de cigarette, de drogue ou encore d’œuvres d’art. Relevant que les armes issues des trafics pouvaient être employées par le terrorisme, la secrétaire d’Etat a jugé hautement positive la création de l’unité de renseignement bilatérale pour le trafic d’armes et la lutte contre le crime organisé.

Dernière modification : 29/03/2017

Haut de page