Visite d’étude sur la Gestion de l’Encadrement Supérieur de l’Etat, Paris (5-7 juin 2019) [sr]

Cette visite d’étude s’inscrit dans le cadre de la coopération administrative de l’Ambassade et qui se formalisera lors de la visite du Président MACRON à Belgrade, le 15 juillet prochain, par la signature d’un Arrangement administratif entre le Ministère serbe de l’Administration Publique et de l’Autonomie locale http://www.mduls.gov.rs/,et le Ministère français de l’Action et des Comptes publics https://www.gouvernement.fr/le-ministere-de-l-action-et-des-comptes-publics.

JPEG

La délégation, menée par Mme Tamara STOJCEVIC, Secrétaire Générale adjointe du Gouvernement de Serbie http://www.gs.gov.rs/lat/index.html, et composée de Mme Ivana SAVICEVIC, Assistante-Ministre et Chef du Secteur GRH du Ministère de l’Administration Publique et des Collectivités Locales (MDULS) de M. Danilo RONCEVIC, Directeur du Service Interministériel de Gestion des Ressources Humaines (SUK) http://www.suk.gov.rs/ et de Mme Ivana JOKOVIC, Chef d’unité au sein du Secteur GRH du Ministère, a pu échanger avec les institutions responsables en France de la conception et de la mise en œuvre des outils de gestion des cadres de la fonction publique d’Etat (DGAFP https://www.fonction-publique.gouv.fr/fonction-publique-1088, SGG https://www.gouvernement.fr/secretariat-general-du-gouvernement-sgg, Mission des Cadres Dirigeants du SGG https://www.gouvernement.fr/mission-cadres-dirigeants) et territoriale (CNFPT http://www.cnfpt.fr/ )

JPEG

La Serbie souhaite développer sa propre stratégie RH afin de :
-  donner des garanties en matière de dépolitisation des nominations sur les postes de cadres dirigeants ;
-  attirer davantage de candidats qualifiés et compétents sur ces postes, dans un contexte de manque d’attractivité générale de la fonction publique et de départs massifs vers le secteur privé, commun à l’ensemble des pays d’Europe ;
-  faciliter la mobilité des cadres entre Ministères et Services, offrir des perspectives de carrières et faire progresser les „talents“ qui sont déjà dans la fonction publique ;
-  prévoir les compétences et donc les formations à mettre en place pour l’encadrement de l’Etat.

La visite était organisée par Mme Claudine JUSTAFRE, experte détachée par la France pour aider le MDULS dans ses processus de réforme RH et développer les partenariats entre administrations homologues, et le service de coopération de l’Ambassade https://rs.ambafrance.org/-Service-de-cooperation-

Dernière modification : 13/06/2019

Haut de page