La fameuse Péchot-Bourdon sera exposée en France ! [sr]

La Péchot-Bourdon est une légende dans le milieu ferroviaire, un type singulier de locomotive à vapeur, destiné à la desserte, sur une voie de 0,60 cm, des forts militaires de l’Est de la France pendant la Grande guerre. Elle a été conçue par le capitaine Prosper Péchot et l’ingénieur Charles-Alexandre Bourdon.

Ces machines n’ont eu qu’une utilisation militaire. La première aurait été fabriquée par la Société métallurgique de Tubize pour les établissements Decauville en 1888 et a porté le nom de « France ». Soixante-et-une furent construites avant 1914 et d’autres à partir de 1915, aux Etats-Unis et en Grande-Bretagne, soit au total 356 machines.

Cette locomotive a été utilisée par les armées alliées, serbes et françaises, dans les batailles de la Libération de la Serbie, notamment pour la rupture du Front de Salonique. Aujourd’hui, il y a seulement deux locomotives de ce type dans le monde, dont une au Musée de Dresde, qui n’est pas transportable. La deuxième est en Serbie, au musée ferroviaire de Pozega.

Le 8 octobre, M. Miroslav Stojcic, directeur général de la Holding des Chemins de Fer de Serbie et M. Stéphane Husson, Président de l’association « le Tacot des lacs » ont signé un contrat pour la mise à disposition de la locomotive aux organisateurs de la célébration de l’Armistice de la Grande Guerre en France. Elle sera d’abord présentée à l’Esplanade des Invalides, pour l’exposition « Immersion 14/18, Champs de bataille – terre de paix » à compter du 25 octobre, et ensuite à Grez-sur-Loing, dans le Musée de l’Association Le Tacot des Lacs.

Dernière modification : 10/10/2018

Haut de page